Get Adobe Flash player

La virtualisation est à la mode. Pourquoi ?  Simplement pour une question d’argent,  et comme c’est la crise!!! Surtout c’est très bien pour maintenir des serveurs. Je vais donc  présenter Proxmox et son petit ami OpenVZ.

Commençons par le coeur :  commençons par OpenVZ. C’est une technologie permettant la virtualisation du système d’exploitation Linux. Ce cher OpenVZ est Open Source sous licence GNU et est développé par SWsoft (Plesk par exemple). Quand je dis virtualisation,  je me trompe,  mais consciemment, car là où des technologies comme VMWare sont très  lourdes parce quelles  virtualisent complètement le système d’exploitation, OpenVZ garde le même Kernel Linux (donc le même moteur) pour toutes les VM. On va donc plutôt appeler ça de la para-virtualisation.Cette para-virtualisation permet d’avoir des VM tournants plus que sur Linux. A ma connaissance, Windows n’a pas de Kernel Linux .

OpenVZ,  c’est bien,  mais pour faciliter son utilisation, il existe  Proxmox qui est en fait une interface web permettant l’administration de son serveur master très facilement. Grâce à Proxmox vous pourrez démarrer, arrêter, migrer vos VM en 1 clic mais aussi créer, modifier, supprimer, backuper vos VM en 2 clics tout en modifiant la RAM, le disque dur, le CPU en 3 clics. Ce système permet une très grande flexibilité.

Alors,  maintenant l’utilisation que j’en ai , m’amène à avoir 4 serveurs virtuels sur un serveur physique (2Go de Ram) qui n’est pas une bête de course. Avec ce système , vous avez ainsi la possibilité de créer une machine de production (ou plusieurs) avec 1Go de RAM. Mais,  si votre/vos site(s) grandissent,  vous migrez en 1 clic sur un autre serveur sous Proxmox (over SSH),  en 2 clics vous augmentez la RAM, le CPU et le disque dur et tout cela sans interruption de service. C’est pas magique ?  Donc , même pour une seule VM,  c’est très utile et permet un gain de temps considérable !

Côté performances,  la virtualisation via OpenVZ ne prend que très peu de ressources en plus (2/3%). Pour rentrer dans la technique , chaque VM est un processus de votre serveur physique,  ce qui permet aussi de démarrer/arrêter/rebooter en moins de 5 secondes.

Autre avantage du partage de Kernel,  la Ram système est commune. Vous vous en rendrez compte avec les images plus bas,  mais si l’addition des différentes RAM est de plus de 1Go, la RAM physiquement utilisée est de 600Mo.

La solution de virtualisation open source Xen possède une architecture différente d’ autres produits comme VMWare Workstation ou Virtual PC. Xen est un hyperviseur (ou moniteur) de machine virtuelle. Son rôle est d’isoler les machines virtuelles et de superviser le partage des ressources de la machine physique entre les différentes machines virtuelles.

Les commentaires sont fermés.